Lugdunum Figurines

Visiteurs connectés : 9

Cliquez ici

ALFONSO DESIDERIO

samedi 9 juillet 2011

Salve a tutti, mi chiamo Alfonso Desiderio e sono nato (ahimè) 53 anni fa a Torre Annunziata in provincia di Napoli dove tutt’ora risiedo. Al contrario della stragrande maggioranza dei modellisti soldatinai non ho fatto mai la solita trafila di Airfix, Matchbox, mezzi corazzati ecc...Collezionavo semplicemente modellini 1:43 di Ferrari (solo le Gran Turismo) degli anni ’50-’60. Frequentando i negozi di modellismo iniziai ad incuriosirmi a questi "esserini" così piccoli ma così ben dettagliati e dipinti. Così circa dieci anni fa comprai il mio primo figurino, un carabiniere (di cui non ricordo la marca) e lo dipinsi con gli smalti Testor. Risultato...bè lasciamo stare. Comunque il carabiniere fa ancora bella mostra di sè nella mia vetrina. Così scattò la molla e da allora è stato un continuo di soldatini solo dipinti, poi vennero le prime trasformazioni (la prima, se così si può chiamare, fu cambiare la testa ad un Metal Model) fino ad arrivare alle autocostruzioni. Il periodo storico che preferisco è il napoleonico ma mi piace molto anche la Crimea e il coloniale inglese seconda metà dell’ottocento. Ogni tanto faccio anche qualche salto nel periodo della WWII.

Bonjour à tous, je m’appelle Alfonso Désiderio et je suis né (hélas) il y a 53 ans à Torre Annunziata dans la province de Naples où maintenant je réside. Au contraire de l’ immense majorité des créateurs de figurines je n’ai jamais emprunté la filière habituelle d’Airfix, Matchbox, des véhicules militaires cuirassés ect....Je collectionnais des modèles réduits tout simplement 1:43 de Ferrari,( seul le Grand Tourisme), des années ’50 - ’60. En fréquentant les magasins de modélisme je commençais à m’intérésser à ces petits "êtres" si petits mais si bien détaillés et peints. Il y a environ une dizaine d’années j’achetais ma premiere figurine, un carabinier( dont je ne souviens plus du nom de la marque, que je peignis avec les émaux Testor. Résultat... bon laissons tomber. Le carabinier fait de toute façon encore belle impression dans ma vitrine. ainsi le ressort se déclencha et depuis lors ce fût un rytme continu en figurines du commerce, mais en peintures seulement, puis les premières transformations vinrent, (la première si on peut ainsi l’appeler, fut de changer la tête d’un Métal Models), afin d’arriver à la création pure. Ma période historique préfèrée est la napoléonienne mais la Crimée et l’Anglais colonial de la deuxième moitiés du 8ème me plaît aussi énormément. De temps en temps je fais quelques sauts aussi dans la période du WWII.



Portfolio